L’immobilier en baisse

L’année 2024 s’ouvre sur un constat indéniable : le marché immobilier est en déclin. Les données récentes confirment les prévisions des experts, prévoyant une baisse significative du volume des transactions. Plusieurs signaux convergents témoignent de cette tendance à la baisse, notamment la diminution des prix dans les grandes agglomérations et le recul du nombre de vente. 

L'immobilier en baisse

Table des matières

Baisse des prix dans les grandes agglomérations

Baisse des prix

La hausse des taux d’intérêt a provoqué une baisse des prix immobiliers, notamment dans les zones les plus tendues comme Paris et l’agglomération nantaise. Paris, autrefois au-dessus des 10 000 euros le mètre carré, affiche désormais une baisse annuelle de 5,3%. De même, l’agglomération nantaise voit ses prix chuter de 8% en un an, avec un mètre carré à présent à 3 750 euros. Cette tendance se reflète également à l’échelle nationale, avec une baisse moyenne de 1,8% des prix immobiliers l’année dernière. 

Prévisions pour 2024

Prévisions

Les professionnels du secteur anticipent une poursuite de la dépréciation de la pierre pour l’année en cours. On prévoit un recul de 4% des prix, tandis que d’autres sont encore plus pessimistes avec un repli attendu de 6% sur l’ensemble du territoire. 

Baisse du volume des transactions

Transactions

Après des années prospères, marquées par un record de 1,2 million de transactions en 2021, le marché immobilier montre des signes d’essoufflement. En 2023, le volume des ventes a chuté de manière significative, avec seulement 875 000 transactions enregistrées, soit une baisse de 21,5%. Cette diminution représente le plus grand décrochage enregistré par le marché résidentiel en un demi-siècle.

Conclusion

Conclusion

En somme, le marché immobilier français connaît une période de contraction, marquée par une baisse des prix et du volume des transactions. Les perspectives pour l’année 2024 restent sombres, avec des prévisions annonçant une poursuite de cette tendance à la baisse. Les acteurs du secteur devront s’adapter à ce nouvel environnement et anticiper les défis à venir pour maintenir leur activité dans ce contexte économique difficile.

Pauline Duhamel

Pauline Duhamel

A propos de l’auteur

Pauline Duhamel suit principalement les thématiques crédit, assurance, courtage, technologies, design… Lire la suite

Pauline Duhamel

Courtier  J’optimise
Rue de l’université, Technoparc Futura, 62113 Verquigneul

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez les conseils de nos super-héros financiers !