Travaux isolation : les aides liées aux CEE ont baissé depuis le 1er mai

Découvrez quelles sont les conditions pour pouvoir bénéficier de ces aides

14 juillet 2022

Comment les demander ?

Dans le cadre de la réduction de la consommation d’énergie, l’État français a adopté depuis plusieurs années différentes stratégies pour aider les foyers français. Ainsi, l’une d’entre elles consiste à financer les travaux d’économie d’énergie des habitations. Il s’agit de la prime CEE (aussi appelée Prime Énergie), mise en place en 2006, qui consiste à aider les foyers français dans leur démarche de réalisation de travaux isolation énergétiques. Or, même si ces aides restent toujours actives, depuis le 1er mai 2022, elles ont baissé de 20 à plus de 30 %.

Qu’est-ce que cette prime et en quoi consiste-t-elle
exactement ?

La prime CEE est accessible à tous, avec cependant des plafonds de ressources identifiables selon le barème des revenus de l’Anah (Agence nationale de l’Habitat). Le montant de cette prime est donc proportionnel aux ressources des bénéficiaires. Ainsi, pour les mêmes travaux réalisés, un foyer aux revenus modestes recevra une prime supérieure à celle reçue par un ménage aux revenus confortables. Le montant de cette prime dépend aussi de plusieurs critères comme la nature des travaux isolation réalisés, les caractéristiques du logement, l’économie d’énergie. Cette prime peut être délivrée sous forme de chèque, de coupons de réduction, d’une remise sur facture ou encore d’un virement bancaire.
Regardons ensemble les conditions pour pouvoir en bénéficier et comment les demander.
Pour pouvoir prétendre à cette prime CEE, vous devez être propriétaire ou locataire d’un logement achevé depuis au moins deux ans. Par la suite, vous devez réaliser une liste des travaux éligibles. Pour cette dernière, le recours à un professionnel RGE (Reconnus Garant de l’Environnement) est nécessaire.
Pour demander cette prime, il convient de faire quelques démarches bien précises :
Vous devez déposer une demande de prime CEE avant de signer un quelconque devis pour les travaux.

Comment ?

Vous devez confier cette tâche au professionnel RGE engagé, dont nous avons abordé le sujet un peu plus haut. Ce dernier se chargera de vous présenter les offres des fournisseurs d’énergie pour votre transition écologique et vous n’aurez plus qu’à faire le choix correspondant à la nature de vos travaux. Ce professionnel se chargera par la suite du dépôt du dossier.
Lorsque la demande de prime CEE est validée, vous pourrez alors signer le devis des travaux engagés dans le cadre de la réduction d’énergie.
Une fois les travaux terminés, il est alors indispensable d’envoyer les factures ainsi que l’attestation sur l’honneur du professionnel RGE au fournisseur d’énergie dans un délai de 3 à 6 mois.
Pour conclure, cette prime CEE est une aide à la rénovation énergétique. Elle permet de financer des travaux permettant de réduire la consommation d’énergie d’un logement. Cette prime est accessible à tous, mais son montant varie selon les revenus et les ressources du demandeur ainsi que la nature des travaux à accomplir. Pour pouvoir bénéficier de cette aide, une demande devra être faite au préalable auprès d’un artisan RGE.

Je veux baisser mon taux d’endettement à 33% !